ImageImageImageImageImage

Quand on parle d’histoire, on risque de ne penser qu’aux grands hommes qui ont combattu les batailles, aux empereurs, aux papes, aux reines et aux heroïnes. Cependant il y a tout en côté qui reste un peu plus dans l’ombre, mais qui, au contraire , vaut la peine de connaître: il s’agit de la vie quotidienne dans le passé. Un des endroits les plus suggestifs sous ce point de vue est le Palazzo Davanzati à Florence qui se trouve en plein centre ville, à deux minutes à pieds de la Piazza della Repubblica. (continua…)

Musée de l’hôpital des Innocents

Depuis quelques mois on a inauguré le nouveau Musée dell’Hôpital des Innocents en place SS. Annunziata à Florence.

Le musée a été, et est encore en partie, en restauration pour donner à cet institut de la ville une nouvelle organisation muséographique pour en approfondir l’histoire, en apprécier l’architecture et en admirer la riche collection d’art.

(continua…)

J’ai organisé la première visite au complexe du Duomo de Florence. Le rendez-vous sera à 15h sur la place de San Giovanni, devant le Caffè Scudieri. La visite aura une durée de 3 heures environ, comme on visitera la crypte de Sainte Reparade, le baptistère roman de Saint Jean, la cathédrale de Sainte Marie de la Fleur et le nouveau musée.

La chose la plus ancienne qu’on visitera est la crypte qui se trouve au dessous de la cathédrale, qui correspond à l’église paléochrétienne de Sainte Reparade. Les Florentins decidèrent de dedier la nouvelle cathédrale à une sainte grecque, parce que le 8 Octobre (jour traditionellement dedié à elle) 405 ils repoussèrent l’attaque d’une population barbare.Pour remercier la sainte pour la protection qu’elle leur avait assurée, ils deplacèrent le titre d’église cathédrale de l’ancien Saint Laurent (déjà consacré par saint’Ambrose en 393) à la nouvelle église.

Le temoignage le plus interessant est représenté par le pavage en mosaique: à coté des symboles chrétiens, on y lit les noms de ces commanditaires qui donnèrent l’argent pour la réalisation du pavement. Ils financièrent la décoration, mais ils ont voulu y laisser marque de leur générosité!

Je m’arrête peu loin du magasin de Richard Ginori : sur la place Antinori, au numèro 4r, devant la façade baroque de l’église de Santi Michele e Gaetano, on trouve une des entrées à la boutique de madame Loretta Caponi. (continua…)

L’Italie est considérée une des patries de la bonne cuisine: le choix de Parme comme siège pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments   et de Milan pour l’Expo 2015 dédiée à l’alimentation en est une démonstration. C’est naturel, quand on pense à la « bonne cuisine », de penser aux produits italiens et, parmi les autres, à ceux de Toscane (le vin, l’huile, les fromages, la charcuterie et les spécialités gastronomiques). A coté de la qualité des produits chez nous on fait même attention à bien présenter la table : depuis des siècles les artisans florentins se sont dédiés à la réalisation  des objets qui enrichissent les tables pour  mieux accueillir les mets.

Pourtant je voudrais vous conter un tour que je viens de faire à Florence à la recherche des créatifs, artisans artistes designers, qui encore aujourd’hui produisent les verres, les nappes, les assiettes, les bouteilles les plus exclusifs et élégants.

(continua…)

Je reviens d’un voyage malheureusement trop court à Milan, où j’ai visité le cénacle décoré par Léonard de Vinci.

Pas loin du centre on trouve le couvent de Santa Maria delle Grazie : une église avec des murs extérieurs en brique rouge, une façade très étalée et une abside majestueuse projetée par l’architecte Donato Bramante, dont on célèbre le 5ème centenaire de sa mort juste cette année.

A coté de l’entrée de l’église on trouve la porte du cénacle: il s’agit du vieux réfectoire employé par les frères dominicains, devenu fameux dans le monde à cause de la Cène peinte par Léonard de Vinci sur une des parois courtes entre le 1493 et le 1498 environs.

(continua…)

Mercredi on a finalement rejoint Florence.

Notre tour est commencé par un endroit funèbre, qui d’ailleurs était nécessaire pour terminer l’histoire de la famille Médicis. En effet on est entré aux Chapelles Médicis. Grace à l’exposition dédiée au pape Léon x, on a encore parlé de sa famille, de son père Laurent le Magnifique, de ses liaisons avec Léonard de Vinci et Michel-Ange, par lequel on a admiré la Nouvelle Sacristie.

(continua…)

Aujourd’hui j’ai envie de vous conter une jolie expérience que j’ai eue avec une école : lundi, mardi, mercredi et jeudi de la semaine passée j’ai eu le plaisir de rencontrer les professeurs et les élèves de la sixième année du Collège du Sacré Cœur de Aix en Provence, en France.

Ce n’est pas la première fois que le professeur d’italien de ce Collège organise un voyage d’instruction pour ses élèves; en effet l’année passée elle est déjà venue au mois de juin pour ensuite revenir avec des élèves un peu plus âgés dans le mois de mars 2013.

Ces jeunes gens sont venus à Florence avec le but de parler italien, en suivant les traces de Léonard de Vinci. Pour cette raison, et d’accord avec les professeurs, j’ai proposé un programme pour  leur  faire mieux comprendre le génie de Léonard même à travers la connaissance du territoire dans lequel il est né, de l’atmosphère culturelle de laquelle il s’est nourri et des personnalités historiques qu’il a rencontré pendant sa vie.

(continua…)

Les évènements commenceront Jeudi 16 Mai avec l’ouverture de l’exposition Artigianato e Palazzo (Artisanat et Palais) organisée au jardin du Palazzo Corsini al Prato auquel on entre de via della Scala 115. (continua…)

Scroll to Top

To Top

Mes notes

Le musée du Palazzo Davanzati à Florence

Quand on parle d’histoire, on risque de ne penser qu’aux grands hommes qui ont combattu les batailles, aux empereurs, aux papes, aux reines et aux heroïnes. Cependant il y a tout en côté qui reste un peu plus dans l’ombre, mais qui, au contraire , vaut la peine de connaître: il s’agit de la vie quotidienne dans le passé. Un des endroits les plus suggestifs sous ce point de vue est le Palazzo Davanzati à Florence qui se trouve en plein centre ville, à deux minutes à pieds de la Piazza della Repubblica. Leggi ancora »

Venez à Florence visiter le nouveau musée de l’Hopital des Innocents

Musée de l’hôpital des Innocents

Depuis quelques mois on a inauguré le nouveau Musée dell’Hôpital des Innocents en place SS. Annunziata à Florence.

Le musée a été, et est encore en partie, en restauration pour donner à cet institut de la ville une nouvelle organisation muséographique pour en approfondir l’histoire, en apprécier l’architecture et en admirer la riche collection d’art.

Leggi ancora »

Les trésors de la cathédrale de Florence

J’ai organisé la première visite au complexe du Duomo de Florence. Le rendez-vous sera à 15h sur la place de San Giovanni, devant le Caffè Scudieri. La visite aura une durée de 3 heures environ, comme on visitera la crypte de Sainte Reparade, le baptistère roman de Saint Jean, la cathédrale de Sainte Marie de la Fleur et le nouveau musée.

La chose la plus ancienne qu’on visitera est la crypte qui se trouve au dessous de la cathédrale, qui correspond à l’église paléochrétienne de Sainte Reparade. Les Florentins decidèrent de dedier la nouvelle cathédrale à une sainte grecque, parce que le 8 Octobre (jour traditionellement dedié à elle) 405 ils repoussèrent l’attaque d’une population barbare.Pour remercier la sainte pour la protection qu’elle leur avait assurée, ils deplacèrent le titre d’église cathédrale de l’ancien Saint Laurent (déjà consacré par saint’Ambrose en 393) à la nouvelle église.

Le temoignage le plus interessant est représenté par le pavage en mosaique: à coté des symboles chrétiens, on y lit les noms de ces commanditaires qui donnèrent l’argent pour la réalisation du pavement. Ils financièrent la décoration, mais ils ont voulu y laisser marque de leur générosité!

L’art de la table à Florence (2)

On 12, mar 2015 | No Comments | In Senza categoria, traditions | By Elena

Je m’arrête peu loin du magasin de Richard Ginori : sur la place Antinori, au numèro 4r, devant la façade baroque de l’église de Santi Michele e Gaetano, on trouve une des entrées à la boutique de madame Loretta Caponi. Leggi ancora »

L’art de la table à Florence

On 16, feb 2015 | No Comments | In Senza categoria | By Elena

L’Italie est considérée une des patries de la bonne cuisine: le choix de Parme comme siège pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments   et de Milan pour l’Expo 2015 dédiée à l’alimentation en est une démonstration. C’est naturel, quand on pense à la « bonne cuisine », de penser aux produits italiens et, parmi les autres, à ceux de Toscane (le vin, l’huile, les fromages, la charcuterie et les spécialités gastronomiques). A coté de la qualité des produits chez nous on fait même attention à bien présenter la table : depuis des siècles les artisans florentins se sont dédiés à la réalisation  des objets qui enrichissent les tables pour  mieux accueillir les mets.

Pourtant je voudrais vous conter un tour que je viens de faire à Florence à la recherche des créatifs, artisans artistes designers, qui encore aujourd’hui produisent les verres, les nappes, les assiettes, les bouteilles les plus exclusifs et élégants.

Leggi ancora »

La Cène de Léonard de Vinci à Milan

On 27, gen 2015 | No Comments | In Hors de Florence | By Elena

Je reviens d’un voyage malheureusement trop court à Milan, où j’ai visité le cénacle décoré par Léonard de Vinci.

Pas loin du centre on trouve le couvent de Santa Maria delle Grazie : une église avec des murs extérieurs en brique rouge, une façade très étalée et une abside majestueuse projetée par l’architecte Donato Bramante, dont on célèbre le 5ème centenaire de sa mort juste cette année.

A coté de l’entrée de l’église on trouve la porte du cénacle: il s’agit du vieux réfectoire employé par les frères dominicains, devenu fameux dans le monde à cause de la Cène peinte par Léonard de Vinci sur une des parois courtes entre le 1493 et le 1498 environs.

Leggi ancora »

Journal d’une visite en Toscane: finalement à … Florence!

Mercredi on a finalement rejoint Florence.

Notre tour est commencé par un endroit funèbre, qui d’ailleurs était nécessaire pour terminer l’histoire de la famille Médicis. En effet on est entré aux Chapelles Médicis. Grace à l’exposition dédiée au pape Léon x, on a encore parlé de sa famille, de son père Laurent le Magnifique, de ses liaisons avec Léonard de Vinci et Michel-Ange, par lequel on a admiré la Nouvelle Sacristie.

Leggi ancora »

Journal d’une visite: suivant les traces de Léonard de Vinci

Aujourd’hui j’ai envie de vous conter une jolie expérience que j’ai eue avec une école : lundi, mardi, mercredi et jeudi de la semaine passée j’ai eu le plaisir de rencontrer les professeurs et les élèves de la sixième année du Collège du Sacré Cœur de Aix en Provence, en France.

Ce n’est pas la première fois que le professeur d’italien de ce Collège organise un voyage d’instruction pour ses élèves; en effet l’année passée elle est déjà venue au mois de juin pour ensuite revenir avec des élèves un peu plus âgés dans le mois de mars 2013.

Ces jeunes gens sont venus à Florence avec le but de parler italien, en suivant les traces de Léonard de Vinci. Pour cette raison, et d’accord avec les professeurs, j’ai proposé un programme pour  leur  faire mieux comprendre le génie de Léonard même à travers la connaissance du territoire dans lequel il est né, de l’atmosphère culturelle de laquelle il s’est nourri et des personnalités historiques qu’il a rencontré pendant sa vie.

Leggi ancora »

16

mag
2013

No Comments

In Initiatives

By Elena

Pourquoi ne pas passer un weekend à Florence?

On 16, mag 2013 | No Comments | In Initiatives | By Elena

Les évènements commenceront Jeudi 16 Mai avec l’ouverture de l’exposition Artigianato e Palazzo (Artisanat et Palais) organisée au jardin du Palazzo Corsini al Prato auquel on entre de via della Scala 115. Leggi ancora »